pack-essentiel

Patrick Ropert : « Entre 2018 et 2020, Gares & Connexions va investir 1,2 milliard d’euros

INTERVIEW – La branche de la SNCF chargée de gérer les 3.000 gares de voyageurs lance un ambitieux plan d’investissement que son patron détaille pour « Les Echos ».

Quelque 3.000 gares de voyageurs, d’où partent pas moins de 37 millions de train par an transportant 2,3 milliards de voyageurs… Des chiffres qui donnent le tournis et disent assez bien le potentiel que peuvent receler ces espaces pour Gares & Connexions. Afin d’ en tirer le meilleur parti, la branche de la SNCF chargée de gérer ce réseau lance un ambitieux plan d’investissement que son patron, Patrick Ropert, détaille pour « Les Echos ».

Quel est le potentiel de croissance des revenus générés par les concessions dans les gares ?

Ces revenus ont augmenté de 12 % entre 2014 et 2016. Et cette tendance va se poursuivre. Entre 2018 et 2020, nous allons investir 1,2 milliard d’euros dans les gares, pour accroître le confort, l’accessibilité, mais aussi le volume de surfaces commerciales. A l’heure actuelle, nous avons des chantiers importants à Paris-Montparnasse, Paris-Nord, Rennes, ou encore Nantes. Le potentiel est élevé, du fait de l’évolution du comportement des consommateurs. Ils ont moins envie de passer le samedi matin à pousser un Caddie dans les allées d’un supermarché. Ils souhaitent glisser leurs courses dans les temps des trajets quotidiens. Ce qui profite aux commerces de gare et les acteurs du marché le savent bien.

Pour mener la prochaine grande rénovation de la gare du Nord à Paris , nous avons reçu 9 candidatures de très grande qualité. Nous en retenons 5. Cela témoigne de l’intérêt et même de l’appétit des professionnels pour nos offres. Par ailleurs, ces recettes nous ont permis de baisser de 5 % les péages payés par les trains pour arriver ou partir des gares entre 2014 et 2016. Il s’agit également d’un modèle de péréquation : une large part des revenus vient des 35 plus grandes gares et celles-ci servent à faire vivre et financer la rénovation des 3.000 autres. D’où l’importance d’exploiter le potentiel de croissance de ces 35 gares.

© Les Echos

Lire la suite

https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/030489128511-patrick-ropert-entre-2018-et-2020-gares-connexions-va-investir-12-milliard-deuros-2107264.php#xtor=CS1-33

Développement ferroviaire

Laisser un commentaire